dimanche 22 avril 2018

Lorsque j'étais une oeuvre d'art de Eric-Emmanuel Schmitt



Résumé:

Lorsque j'étais une oeuvre d'art est un livre sans équivalent dans l'histoire de la littérature [...]. Il raconte le calvaire d'un homme qui devient son propre corps, un corps refaçonné en oeuvre d'art au mépris de tout respect pour son humanité. Malléable, transformable, il n'est plus qu'un corps sans âme entre les mains d'un esprit diabolique dont le génie tient avant tout à son manque de scrupules.

Mon avis:

Ah, enfin un roman de Cet auteur qui m'a plu.

J'ai été transportée du début à la fin.

Cette histoire commence par une tentative de suicide du héros.
Il est sauvé par un artiste qui va faire de lui son oeuvre d'art.

Je suis restée tout le long de ce livre, avec la question: "qu'est ce qui fait de lui une oeuvre d'art?" Et encore après ma lecture. Puisque aucune description n'est faite. Mais quelque part, ça fait travailler notre imagination. On peut se faire notre propre idée de son apparence. 

Je ne peux pas en dire davantage sans spoiler ce roman. C'est un livre vraiment très mystérieux qui nous parle aussi de l'acceptation de soi.

En gros, un roman vraiment prenant.

Cela dit, je ne pense pas relire un roman d'Eric-Emmanuel Schmitt étant donné que sur 3 lectures, une seule m'a plu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

In my mailbox #35

Aaaah que ça fait du bien de rajouter des livres à sa PAL... J'ai ramené 11 livres (pas mal) d'une trocante. Petit rapp...